La poésie lyrique dans le pays de langue d'oc: ses caractèrs, ses genres, les poétes

Poesie dans les pays de langue d'ocpoesie provençale

La poésie occitane ou provençale ne relève pas de la littérature française puisqu’elle était composée en langue d’oc, mais l’influence qu’elle exerça au Moyen-âge sur la poésie du Nord, nous oblige à en parler.

Dès le XI siècle, en France d’oc, la poésie lyrique était dejà développée et avait pour centre plusieurs cours seigneuriales.

Ses caractères.

Le thème principal de cette poésie est l’amour idéalisé et quintessensié. Sur ce fond commun, on borde des variations d’une extrême richesse; la forme de plus  en plus compliquée donne naissance à de multiples combinaisons de rythme. La poésie des troubadours est une poésie essentiellement impersonelle et souvent elle est satirique et politique.

Ses genres

Les genres les plus employés sont:

– la pastourelle: chanson de bergers dont le sujet est rencontre d’un chevalier et d’une bergère.

– la tenson: genre dialogué où deux poètes disputent sur un point de galanterie-

– les chansons divisées en strophes et terminées par un envoi.

– la ballade: chanson accompagnée de danse.

– le sirvente: satire de mœurs du temps.

Les poètes.

Les plus illustres troubadours furent: Richard Cœur de lion; Ray-mond, comte de Toulouse, Bernard de Ventadour, Guillaume IX comte de Poitiers; Bertrand du Born et Jauffré Rudel. Avec la croisade des Albigeois finit la civilisation prticulière du Midi.

Poesie provençale2

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

*