Dans ma rue – Zaz – traduzione e testo in italiano

_______

<<< Torna ai testi delle canzoni di Zaz tradotti

Ecco il testo di “Dans ma rue” – Zaz – traduzione della canzone con testo francese a fronte della traduzione:

J’habite un coin du vieux Montmartre,
mon père rentre saoul tous les soirs,
et pour nous nourrire tous les quatres,
ma pauvre mère travaille au lavoir.
quand j’suis malade, j’reste à ma fenêtre,
j’regarde passer les gens d’ailleurs.
quand le jour vient à disparaitre,
y’a des choses qui me font un peu peur.

Abito all’angolo del vecchio Montmartre
mio padre torna a casa ubriaco tutte le sere
E per sfamare tutti e quattro
la mia povera madre lavora in una lavanderia
Quando sono malata, resto alla finestra,
guardo la gente dhe passa,
quando la giornata sta per finire,
ci sono delle cose che mi fanno un po paura.

Dans ma rue y’a des gens qui s’promènent,
j’les entends chuchoter et dans la nuit
quand j’m’endore bercée par une rengaine,
j’suis soudain réveillée par des cris,
des coups de sifflet, des pas qui trainent
qui vont qui viennent,
puis le silence qui me fait froid dans tout le coeur.

Nella mia via ci sono persone che passeggiano,
le ascolto sussurrare e nella notte
quando dormo, scossa da un ritornello
delle urla mi svegliano improvvisamente,
dei fischi, di quelli che non si nascondono
Che vanno, che vengono,
Ddpo, il silenzio che mi gela il cuore.

Dans ma rue y’a des ombres qui s’promènent,
et je tremble et j’ai froid et j’ai peur.

Nella mia via ci sono ombre che passeggiano
E io tremo e ho freddo e ho paura.

Mon père m’a dit un jour : ma fille
tu vas pas rester là sans fin,
t’es bonne à rien ça c’est de famille
faudrait voir à gagner ton pain.
les hommes te trouvent plutôt jolie,
tu n’auras qu’à partir le soir,
y’a bien des femmes qui gagnent leur vie
en s’baladant sur le trottoir.

Mio padre mi disse un giorno: “figlia mia
tu non resterai qui per sempre,
sei una buona a nulla – è di famiglia
bisogna che cominci a guadagnarti il pane
Gli uomini ti trovano piuttosto carina
Tutto quello che dovrai fare sarà partire durante la notte
Ci sono ragazze che si guadagnano la vita
camminando sul marciapiede”

Dans ma rue y’a des femmes qui s’promènent,
j’les entends fredonner et dans la nuit
quand j’m’endore bercée par une rengaine,
j’suis soudain réveillée par des cris,
des coups de sifflet, des pas qui trainent
qui vont qui viennent,
puis ce silence qui me fait froid dans tout le coeur.

Nella mia via ci sono persone che passeggiano,
le ascolto sussurrare e nella notte
quando dormo, scossa da un ritornello
delle urla mi svegliano improvvisamente,
dei fischi, di quelli che non si nascondono
Che vanno, che vengono,
Ddpo, il silenzio che mi gela il cuore.

Dans ma rue y’a des femmes qui s’promènent
et je tremble et j’ai froid et j’ai peur.

Et depuis des semaines et des semaines
j’ai plus de maison, j’ai plus d’argent
j’sais pas comment les autres s’y prennent,
mais j’ai pas pu trouver de client.
j’demande l’aumône aux gens qui passent,
un morceau de pain, un peu de chaleur.
j’ai pourtant pas beaucoup d’audace,
maintenant c’est moi qui leur fais peur.

E dopo settimane e settimane
Non ho una casa, non ho soldi
Non so come facciano gli altri
Ma non ho potuto trovare clienti
Chiedo l’elemosina alla gente che passa
Un pezzo di pane, un po’ di calore
Tuttavia non sono molto audace
Ora sono io che faccio paura a loro

Dans ma rue, tous les soirs j’me promène,
on m’entend sangloter et dans la nuit
quand le vent jette au ciel sa rengaine
tout mon corps est glacé par la pluie.
et j’en peux plus, j’attends qu’enfaite
que le bon Dieu vienne,
pour m’inviter à m’réchauffer tout près de lui.

Dans ma rue y’a des anges
qui m’ammènent,
pour toujours mon cauchemar est fini.

Nella mia via, passeggio tutte le sere
Mi sentono singhiozzare e nella notte
Quando il vento getta al vento il suo ritornello
Il mio corpo è ghiacciato per la pioggia
E non posso più, aspetto e basta
Che il buon Dio venga
E m’inviti a scaldarmi vicino a lui

Per la mia strada ci sono degli angeli che mi portano via
Il mio incubo è finito per sempre

<<< Torna ai testi delle canzoni di Zaz tradotti

La pluie traduzione in italiano Zaz

<<< Torna ai testi delle canzoni di Zaz tradotti

Testo solo in lingua francese della canzone “Dans ma rue” di Zaz:

J’habite un coin du vieux Montmartre,
mon père rentre saoul tous les soirs,
et pour nous nourrire tous les quatres,
ma pauvre mère travaille au lavoir.
quand j’suis malade, j’reste à ma fenêtre,
j’regarde passer les gens d’ailleurs.
quand le jour vient à disparaitre,
y’a des choses qui me font un peu peur.

Dans ma rue y’a des gens qui s’promènent,
j’les entends chuchoter et dans la nuit
quand j’m’endore bercée par une rengaine,
j’suis soudain réveillée par des cris,
des coups de sifflet, des pas qui trainent
qui vont qui viennent,
puis le silence qui me fait froid dans tout le coeur.

dans ma rue y’a des ombres qui s’promènent,
et je tremble et j’ai froid et j’ai peur.

mon père m’a dit un jour : ma fille
tu vas pas rester là sans fin,
t’es bonne à rien ça c’est de famille
faudrait voir à gagner ton pain.
les hommes te trouvent plutôt jolie,
tu n’auras qu’à partir le soir,
y’a bien des femmes qui gagnent leur vie
en s’baladant sur le trottoir.

dans ma rue y’a des femmes qui s’promènent,
j’les entends fredonner et dans la nuit
quand j’m’endore bercée par une rengaine,
j’suis soudain réveillée par des cris,
des coups de sifflet, des pas qui trainent
qui vont qui viennent,
puis ce silence qui me fait froid dans tout le coeur.

dans ma rue y’a des femmes qui s’promènent
et je tremble et j’ai froid et j’ai peur.

et depuis des semaines et des semaines
j’ai plus de maison, j’ai plus d’argent
j’sais pas comment les autres s’y prennent,
mais j’ai pas pu trouver de client.
j’demande l’aumône aux gens qui passent,
un morceau de pain, un peu de chaleur.
j’ai pourtant pas beaucoup d’audace,
maintenant c’est moi qui leur fais peur.

dans ma rue, tous les soirs j’me promène,
on m’entend sangloter et dans la nuit
quand le vent jette au ciel sa rengaine
tout mon corps est glacé par la pluie.
et j’en peux plus, j’attends qu’enfaite
que le bon Dieu vienne,
pour m’inviter à m’réchauffer tout près de lui.

dans ma rue y’a des anges
qui m’ammènent,
pour toujours mon cauchemar est fini.

<<< Torna ai testi delle canzoni di Zaz tradotti

   
_______

Altri articoli da leggere:

More Like This


Categorie


Musica Musica francese

Tag


Add a Comment

Your email address will not be published.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>



Categorie




Questo sito partecipa al Programma Affiliazione Amazon Europe S.r.l., un programma di affiliazione che consente ai siti di percepire una commissione pubblicitaria pubblicizzando e fornendo link al sito Amazon.it